Une commémoration en poésie et en musique

Ce dimanche 19 octobre, 4 000 personnes sont attendues à la Carrière des fusillés pour commémorer l’exécution des 27 otages. Une évocation artistique sera interprétée.

Jeudi, 16 h. La sonnerie de fin de journée s’apprête à retentir à l’école René Guy Cadou. Les élèves, concentrés, répètent leurs textes sous l’œil vigilant de Claudine Merceron. La commémoration de la Sablière se tient ce dimanche 19 octobre et c’est la dernière ligne droite pour les répétitions, qui ont démarré début septembre. L’évocation artistique Libres et dignes, écrite et mise en scène par Claudine Merceron, prendra forme sous les yeux du public ce dimanche à 15 h 30.

Quel est son fil conducteur cette année ? Le leitmotiv, c’est « découvrir qui sont les fusillés, qui sont les Résistants, quel héritage ils ont laissé », note la metteuse en scène. « Les enfants relatent l’histoire ». Aux côtés des acteurs, des instruments de musique pour rythmer le tout : une guitare, un accordéon et un orgue de barbarie. « La terre ne nous appartient pas, ce sont nos enfants qui nous la prêtent, » souligne Claudine Merceron, qui fait intervenir 12 écoliers, 5 collégiens et une lycénne.

L’éclaireur

Agenda
Gadji !

Le dimanche 2 juillet 2017, à 15h, à Rezé (44).

Une Petite Place

Samedi 11 mars 2017, 11h, Librairie L’Odyssée, Vallet (44).

Louise Coquelicot

Mardi 4 avril 2017, 14h, salle Paul Bouin, Basse-Goulaine (44).